Bataille Food·Desafios entre blogs / Défis culinaires·França / cuisine française·Francês / Français

Vromage bleu aux noix du Brésil et spiruline (Bataille Food 65)

vromage bleu chaud patate 04.jpg

vromage bleu chaud patate 01.jpg

brasil     clique aqui para ler a versão em português      brasil

fr.png     version en français     fr.png

Aujourd’hui je participe encore une fois à la Bataille Food, ce jeu culinaire inauguré par Jenna du blog Bistrot de Jenna en 2013 et qui maintenant est administré par notre chère Valérie du 123 Dégustez. Tous les premiers mercredis du mois, la blogosphère culinaire se réunit autour d’un thème gourmand qui nous inspire la convivialité et le partage autour de la table (même virtuelle). Si en février Patricia du Karibo Sakafo nous a invité à la cuisine asiatique, pour ce mois de mars c’est Lucile du La Cuisine {Végétalienne} de Djanisse qui nous lance un défi vers un univers culinaire bien intéressant, la cuisine végane. Elle nous demande de présenter des classiques français revisités sans utiliser aucun produit d’origine animale. Le thème est si motivateur que j’ai même eu envie de réaliser deux recettes. Ma recette bonus à la biomasse de banane verte vous trouverez ici. ^^

Alors, qui dit cuisine française dit fromage, n’est-ce pas ! Je me suis inspirée du bleu de Sassenage, un fromage demi-molle au goût doux et onctueux, pour fabriquer mon premier fauxmage (faux-fromage) ou vromage (fromage végétal). Comme base de la pâte j’ai pris les noix du Brésil, mais plusieurs recettes utilisent les noix de cajou qui sont plus neutres en saveur. Pour l’effet persillé des bleus j’ai utilisé la spiruline, un aliment bactérien obtenu à partir de cyanobactéries du genre Arthrospira. Elle contient en moyenne 60 % de protéines végétales pour une digestibilité de 60 % chez l’homme (source: Wikipédia). La spiruline n’est pas une plante, mais elle est riche en chlorophylle, bien qu’en vitamines (A, E, D, B1, B2, B3, B6, B8, K et du bêta-carotène), minéraux et oligo-éléments ( calcium, phosphore, magnésium, fer, zinc, cuivre, manganèse, chrome, sodium, potassium et sélénium) et oméga 6.

vromage bleu chaud patate 01 (1).jpg

Première étape :

  • 100 g de noix du Brésil ou de noix de cajou
  • 90 ml de lait de noix de cajou
  • 1 citron vert

Faites hydrater le noix de cajou (recette originale) ou la noix du Brésil (ce que je disposais au garde-manger) pendant une nuit au frigo. Le lendemain, jetez l’eau qui reste et lavez les noix. Ensuite, mixez les oléagineux au robot avec le jus de citron et le lait de noix de cajou, ceci ajouté peu à peu. De temps en temps il faut aider la machine avec une cuillère lorsqu’on n’ajoute pas beaucoup de liquide. L’objectif c’est d’obtenir une pâte épaisse homogène. Cela peut prendre de 5 à 10 minutes selon la vigueur de votre machine. Déposez la pâte dans un bol couvert avec une nappe en papier et laissez reposer pendant 36 heures à température ambiante.

vromage bleu chaud patate 03.jpg

Deuxième étape:

  • 1/2 citron
  • du sel
  • du poivre
  • de la noix de muscade fraîchement râpée
  • 1 cuillère à café de Spiruline

À cet stade, la pâte de noix a légèrement fermenté, ce qu’on aperçoit par les odeurs développées. C’est le moment donc d’assaisonner la pâte aux sel, poivre, muscade et citron. Ensuite, il faut procéder à un montage délicat à fin de créer l’effet persillé des fromages bleus.

Sur une feuille de papier sulfurisé, posez deux cercles pour le montage. Distribuez une première couche de pâte. Délicatement, distribuez des portions de spiruline au-dessus et aux bords et complétez avec plus de pâte. C’est important de pas saupoudrez la spiruline pour éviter qu’elle soit absorbée, mais vraiment de déposer riches pincées de cette poudre verte.

Laissez les vromages reposer au frigo, sans couvercle, pour 24 heures. Ensuite, ôtez les cercles et laissez le produit déshydrater toujours au frigo encore pour 48 heures avant de déguster.

vromage bleu chaud patate 05.jpg

Mes conclusions : 

Il paraît que le goût de la noix de cajou hydratée est plus faible et donne une pâte de base bien neutre, mais j’avoue avoir apprécié la saveur de la noix du Brésil présente dans ce vromage. Par rapport à la spiruline, je pense qu’il faut mieux doser les pincées des bords pour un effet plus délicat, mais pour une première fois je suis bien satisfaite du résultat. C’est bien intéressant que le fait de faire fermenter l’appareil lui donne un mémoire du fromage classique au lait. Cette fermentation fait effectivement penser au goût de fromage, mais bien sûr on ne trouve pas de goût caractéristique de lait. Par contre, les arômes fermentés de la noix du Brésil offrent un produit végétal exceptionnel à la dégustation. Au niveau de la texture, ce vromage est vraiment similaire à certains fromages. Ce que je veux dire c’est que malgré l’absence de fermentation lactique du fromage, le faux-mage reste un produit différent, mais assez gourmand !

Découvrez les révisites des classiques français chez les blogs participants de la Bataille ob_24db05_img-4392Food 65 : Dans la cuisine de Djanisse – Marmotte cuisine – My nomad cuisine – 123 dégustez – Ça ne sent pas un peu le brûlé là ? – Keskonmangemaman – Le bistro de Jenna – J’ai toujours aimé le jaune moutarde – Chaud Patate – Le blog de Cata – BBVG – Aussi bon qu’un gâteau – La médecine passe par la cuisine.

Publicités

10 réflexions au sujet de « Vromage bleu aux noix du Brésil et spiruline (Bataille Food 65) »

    1. Merci Valérie, je suis super contente avec la forme, la texture et la touche fermentée que j’ai eu comme résultat. Ça donne une pâte végétale bien gourmande pour tartiner du pain avec l’effet trompe-l’oeil fromageux.
      À la prochaine, bises :*

      J'aime

  1. Merci pour cette chouette participation.
    Je suis une adepte des vromages, le tien me fait sacrément envie.
    Je n’ai jamais utilisé de noix du Brésil pour les réaliser en revanche, je serai curieuse d’essayer !

    J'aime

    1. 🙂 Tu sais, je ne connaissais que des recettes au noix de cajou, mais je n’avais que le noix du Brésil à la maison et finalement c’est bon aussi. À la prochaine, la marraine !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s